Comment maîtriser l’équilibrage des réseaux à débit variable ?

Passer d’un débit constant à un débit variable possède plusieurs avantages. Encore faut-il savoir par où commencer ! Bonnes pratiques, effets, solutions… Laissez-vous guider !

Le débit : définition

Un débit correspond à la quantité d’eau qui circule dans les canalisations et plus particulièrement dans un réseau de chauffage. Il est étroitement lié à la vitesse de circulation de l’eau et peut s’exprimer de deux façons :

  • en litre par heure (l/h) ;
  • en mètre cube par heure (m3/h).

Comprendre les différents types de débit hydraulique : fixe VS. variable

Il existe deux types de régime de débit hydraulique : le débit fixe ou « constant » et le débit variable.

Mais qu’est-ce qui les différencie ?

Le débit fixe

Dans ce type d’installation, le débit hydraulique au sein du réseau ne varie pas : la demande est donc constante. Ainsi, 100 % du débit d’eau chaude est transmis à l’ensemble du réseau.

Le débit variable

Le passage du débit fixe au débit variable se fait lorsque la thermostatisation d’un bâtiment est assurée. Les têtes thermostatiques s’ouvrent et se ferment pour réguler la température ambiante. La pression va augmenter sur les robinets ouverts : les débits seront plus importants dans certains radiateurs et l’équilibrage statique ne sera plus adapté. La solution ? Prendre en compte le fonctionnement à charge partielle, correspondant à environ 80 % du temps de chauffe.

Qu’est-ce qui induit le changement d’un débit fixe à un débit variable ?

La mise en place de corps et de têtes thermostatiques, ces équipements permettent de :

  • réguler la température des pièces en fonction des besoins en chaleur et prendre en compte les apports gratuits ;
  • diminuer le montant des factures énergétiques ;
  • améliorer le confort de vie des résidents.

Mais attention cependant à ne pas brûler les étapes : ces éléments ont un impact direct sur les débits dans l’installation des radiateurs ! Il devient alors variable et ne peut pas être géré par un équilibrage statique.

Plusieurs conséquences peuvent survenir si on ne passe pas d’un équilibrage statique à un équilibrage dynamique :

  • surconsommation des radiateurs ;
  • augmentation des charges ;
  • gaspillage énergétique ;
  • nuisance sonore dans la tuyauterie.

L’équilibrage à débit variable : le guide pour tout savoir

Vous souhaitez éviter le gaspillage énergétique et maîtriser l’équilibrage à débit variable ? Ce guide est là pour vous accompagner. Maîtrisez vos débits grâce à des solutions complètes ! Au programme :

  • Rappel sur les enjeux du passage vers un débit variable ;
  • Solutions pour passer d’un équilibrage statique à dynamique.

De l’installation la plus simple à la plus complexe, chaque concept est expliqué pour vous aider à trouver LA méthode la plus pertinente et efficace pour répondre à vos besoins.

Grâce à des conseils clés en main, l’équilibrage des réseaux à débit variable n’aura bientôt plus de secrets pour vous. Téléchargez notre ebook et laissez-vous guider par les solutions Aalberts HFC.

laisser un commentaire

*votre adresse e-mail et votre nom complet ne seront pas publiés

Recevez les dernières actualités du secteur et les meilleures pratiques CoExpert.
Abonnez-vous à notre newsletter !